Madeleine WEBB

Mezzo-soprano

 

 

 

Madeleine Webb obtient un premier prix de chant à l'unanimité avec félicitations du jury en Juin 2006 au CRD d'Aix-en-Provence. Elle s'y perfectionne ensuite en musique ancienne auprès de Monique Zanetti.

 

Sur scène, on l'a vue en Marion dans Les Saltimbanques de Louis Ganne; au festival d'Aix-en-Provence elle participe à Cosi Fan Tutte dans une mise en scène d'Abbas Kiarostami, , et à Orphée aux Enfers d'Offenbach ( mise en scène Yves Beaunesne ) . Elle a chanté dans deux opéras de chambre contemporains: L'été d'Anna-rôle titre- de M.S.Andersen au théâtre de Givors, et L'arbalète magique de Ton Tat Tiet avec l'ensemble Musicatreize dirigé par R. Hayrabédian, mise en scène Charles-Henri Bradier

.

Elle est fréquemment sollicitée pour des récitals et des oratorios. Elle a ainsi collaboré avec l'Orchestre de l'opéra d'Avignon ( 2ème Elfe dans Le songe d'une nuit d'été de Mendelssohn ),

l'Orchestre de Chambre des Cévennes , l'Orchestre de Chambre de Toulon et du Var, l'ensemble Baroque-Graffitis , Musica Antiqua Provence ( Nisi dominus et Stabat Mater de Vivaldi ), Opération ( pour un récital « Grandes Voix de demain » parrainé par Eve Ruggieri), l'Orchestre Philarmonique du Luxembourg ( Oratorio de Noël de Saint-Saens, mezzo solo )...

Cette année, elle travaille notamment avec les ensembles Arsys Bourgogne, dir. Pierre Cao, et La Fenice ,dir. Jean Tubéry.

.

En 2009, elle est lauréate des Saisons de la Voix de Gordes,et y reçoit les encouragements de Mady Mesplé, François Leroux et Jeff Cohen.

 

En 2012, on la voit au cinéma dans Noces de Philippe Béziat , avec les Solistes de Lyon-Bernard Tétu.